Newsletter Recherche

Printed From:

En ce mois de coupe du monde de football, on peut se poser la question du sommeil de ces sportifs de haut niveau. Ça ne doit pas être simple !
Au delà de l’activité physique intensive, il faut gérer les périodes de compétition avec leur stress, leur décalage horaire…
Une étude sur des athlètes olympiques rapporte qu’ils passent plus de temps au lit que ceux ne pratiquant aucun sport. Mais cela ne signifie pas qu’ils dorment bien ! Leur durée d’endormissement est plus longue et leur sommeil moins efficace pour une durée de sommeil similaire. 1

A durée comparable, un sommeil de moins bonne qualité pour les athlètes

De grands athlètes professionnels ont déclaré leur nombre d’heure de sommeil. On constate que la grande majorité dort davantage que la population générale. 2

Alors pourquoi leur sommeil est-il de moins bonne qualité ?

Un goal met ses gants de protection

Le stress d’avant compétition 3,4,5

Dernière nuit avant la compétition, le stress se fait de plus en plus présent et le sommeil ne vient pas immédiatement. Puis, l'angoisse de passer une nuit blanche monte, et le cercle vicieux est lancé, le sportif rumine ses angoisses…
Une étude réalisée chez des cyclistes met en évidence une réduction de presque 1 heure du sommeil lors de cette dernière nuit avant une compétition.

Une équipe de foot féminine fête la victoire

La culpabilité ou l’euphorie d’après match 6

L’après match est un moment fort en émotions, quelles qu’elles soient, qui proche de l’endormissement peut considérablement l’impacter. Les sportifs sont particulièrement exposés au stress d’après match, à se remémorer le point perdu et comment celui-ci aurait pu être gagné.
A l’inverse, on peut facilement imaginer l’euphorie qui persiste après une victoire, empêchant ainsi l’athlète de trouver le sommeil.

Horloges de Paris Londres New-York et Sydney

Un décalage horaire perturbant7,8

A un certain niveau, les compétitions peuvent avoir lieu n’importe où. Les sportifs sont alors confrontés au décalage horaire et doivent s’adapter à ce nouvel horaire pour performer. Une adaptation pas toujours simple à gérer selon :

  • le sens dans lequel le décalage a lieu (vers l’Est ou vers l’Ouest)
  • la durée de la compétition (1 journée ou plusieurs semaines)

Mais heureusement il y a la sieste pour compenser les nuits difficiles. Elle est un bon moyen de récupérer si elle ne dépasse pas 20 minutes. Les sportifs la pratiquent d’ailleurs régulièrement et ils ont raison ! 5,8
Car plus ils dorment plus ils sont performants 7,9
Vous allez me dire c’est évident ! Oui, mais là ce sont des études réalisées chez différents athlètes, tels que des basketteurs ou des judokas, qui le confirment. 7,9
Et c’est toujours bon de le rappeler !

Il est crucial pour les sportifs de prendre soin de son sommeil.

Pour les plus curieux : 10

Une étude rapporte que les athlètes ont tendance à choisir et à pratiquer des sports qui correspondent à leur chronotype. Par exemple la majorité des triathlètes seraient de types matinaux, ce qui correspond aux heures d’entrainement et de compétition…

 

  1. Leeder, J., M. Glaister, K. Pizzoferro, J. Dawson, and C. Pedlar (2012). Sleep duration and quality in elite athletes measured using wristwatch actigraphy. J. Sports Sci. 30:541-545.
  2. Voisin F. Sommeil et Sport. Présentation à Concarneau. 23 avril 2016.
  3. Lastella M, Roach GD, Halson SL, Martin DT, West NP, Sargent C. Sleep/wake behaviour of endurance cyclists before and during competition. J Sports Sci. 2014 Aug 8:1-7.
  4. Juliff LE, Halson SL, Peiffer JJ. Understanding sleep disturbance in athletes prior to important competitions. J Sci Med Sport. 2014 Feb 13. pii: S1440-2440(14)00035-8.
  5. Tuomilehto H, et al. Sleep of professional athletes: Underexploited potential to improve health and performance. Journal of sports sciences. 2016
  6. Nedelec M, et al. Sleep Hygiene and Recovery Strategies in Elite Soccer Players. Sports Med. 2015
  7. Soussi N, et al. Effects of time-of-day and partial sleep deprivation on short-term maximal performances of judo competitors. Journal of Strength and Conditioning Research. 2013 ;27 :2473
  8. Léger D. L’importance du sommeil chez le sportif de haut niveau. Réflexion Sport. 2014;9:44-57.
  9. Mah C, et al. The Effects of Sleep Extension on the Athletic Performance of Collegiate Basketball Players. Sleep. 2011;4(7):943–950.
  10. Lastella M, et al. The Chronotype of Elite Athletes. Journal of Human Kinetics.2016;54:219-225