Newsletter Recherche

Printed From:

Il fait chaud ! Au moins 35°C ! Même avec les volets fermés la journée et les fenêtres ouvertes la nuit, impossible de rafraichir votre maison. 1
Vous n’en pouvez plus, vous n’arrivez pas à dormir, vous vous sentez fatigués. Pourquoi ?
Vous avez tellement attendu l’été et ses températures chaudes, ce soleil qui chauffe votre visage…

Votre température interne régulée pour le bon fonctionnement de notre corps.1-4

Notre température interne doit rester stable, autour de 37°C, en dépit des variations de la température extérieure pour que nos fonctions vitales ne soient pas perturbées.
Du coup, en cas de fortes chaleurs, la température de votre corps va avoir tendance à s’élever. Pour la réguler et la maintenir à 37°C, votre corps va devoir mettre en place plusieurs mécanismes, notamment la transpiration.
Les petites gouttelettes d’eau de la sueur s’évaporent sous l’effet de la chaleur, ce qui permet au corps de se refroidir. L’évaporation de 125 grammes de sueur abaisse la température de votre corps de 1 degré. Ce n’est donc plus la peine d’avoir honte quand vous êtes tout dégoulinant de sueur. C’est pour votre bien…

Votre température interne fluctue légèrement pour permettre l’endormissement.5

Malgré cette stabilité qui doit être maintenue, la température de notre corps fluctue, au cours de la journée. Elle atteint son maximum vers 17 h puis diminue progressivement jusqu’au minimum thermique (36,5 °C), entre 3 et 5 h du matin.
On constate une meilleure vigilance au sommet de la courbe de température corporelle, et une somnolence plus profonde au point le plus bas.

Les processus de régulation de votre température interne mis à mal par les fortes chaleurs notamment pendant votre sommeil. 2-7

Les mécanismes de régulation qui permettent de tempérer votre corps mis en place lors de chaleur importante sont malheureusement moins efficaces durant le sommeil. Alors que c’est le moment où la température interne doit être la plus basse !
Du coup si la température de votre corps est trop importante, votre cerveau envoie un signal d’alarme et vous réveille.
D’où un sommeil très instable et fractionné.

L’impact de la chaleur sur le sommeil diminue au bout d'un certain temps. Il est donc difficile pour votre corps de réagir à un coup de chaleur, par contre il s'adapte si vous vivez sous les tropiques !

Pour les plus curieux :3,8
Avec sa température interne stable, en dépit des variations de la température extérieure, on dit de l'homme qu’il est un homéotherme. C’est le cas de tous les mammifères et des oiseaux.
A l’inverse, les espèces qui ne savent pas réguler leur température, dites « à sang froid », sont des Poïkilothermes, comme le petit lézard sur votre terrasse.
La température interne de ces animaux varie dans le même sens que celle du milieu. Leur température n'est pas systématiquement plus froide que celle des homéothermes, elle est simplement variable.

Sources :

  1. Inpes. Canicule et fortes chaleurs : questions – réponses. Publié le 09 juillet 2017. Disponible sur : http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-questions-reponses.asp (Consulté le 11 mai 2018)
  2. Cenas - La saga estivale du sommeil - bien dormir quand il fait chaud. Disponible sur : http://www.cenas.ch/blog-du-sommeil/saga-estivale-sommeil-bien-dormir-chaud/ (Consulté le 11 mai 2018)
  3. Soleil info. Homéothermie et poïkilothermie. Disponible sur : https://www.soleil.info/canicule/homeothermie/homeothermie-et-poikilothermie.html (Consulté le 11 mai 2018)
  4. Réseau Morphée. Morphée dans tous ses états. Chaleur et sommeil. Publié le 03 juin 2005. Disponible sur : http://morphee.over-blog.com/article-424938.html (Consulté le 04 mai 2018)
  5. Inpes. Guide "Bien dormir, mieux vivre" - Le sommeil, c'est la santé. Conseils aux adultes. Disponible sur : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1215.pdf (Consulté le 04 mai 2018)
  6. Buguet A. Sleep under extreme environments: Effects of heat and cold exposure, altitude, hyperbaric pressure and microgravity in space. Journal of the Neurological Sciences. 2007;262:145-152.
  7. Soleil info. La sudation. Disponible sur : https://www.soleil.info/canicule/homeothermie/la-sudation.html (Consulté le 11 mai 2018)
  8. Larousse. Homéothermie. Disponible sur : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/hom%C3%A9othermie/40217 (Consulté le 11 mai 2018)