Somnolence au volant : soyez vigilant


Somnolence au volant : soyez vigilant

Dans quelques jours, certains d’entre nous prendront  la route pour un petit ou long trajet vers une destination estivale.
Pour que vos vacances restent sous le signe du soleil, ne vous laissez pas rattraper par la fatigue au volant. Même si on le sait, souvent on fait comme si nous ignorions que la fatigue au volant est responsable d’un tiers des accidents sur autoroute qui peut arriver à tout moment et quelle que soit la longueur de votre trajet envisagé. 

LES EFFETS DU MANQUE DE SOMMEIL SUR VOTRE VIGILANCE 

Rester éveillé 18 heures, c’est-à-dire ne dormir que 6 heures, impacte nos réflexes comme si nous avions une alcoolémie de 0.5g. Après une nuit blanche nos réflexes  sont équivalents à ceux obtenus avec une alcoolémie de 1 gr. 

Les effets du manque de sommeil sur votre vigilance

Pour que vous puissiez arriver à votre destination sans difficultés, pensez à vous reposer avant de partir. « Reposez-vous » veut dire avoir eu son quota de sommeil au cours des nuits précédentes et ne plus être en dette de sommeil au moment du départ. Cette dette, responsable notamment de la somnolence en journée est particulièrement perceptible chez les personnes qui ont des horaires de travail atypiques (de nuit, en équipe…).

UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE POUR BOOSTER VOTRE VIGILANCE

Il faut aussi être conscient que si notre corps a ses propres rythmes (qui font que nous pouvons être des couche-tôt ou des couche-tard) au cours de notre cycle circadien (c’est à dire sur 24 heures) deux périodes sont particulièrement propices à l’endormissement : entre 2 et 5 heures et entre 13 et 15 heures.

périodes propices à l'endormissement

Très souvent on attribue cette baisse de vigilance du début d’après-midi à la digestion ce qui n’est pas exact. En revanche la composition du repas pris avant de prendre le volant a son importance. On doit privilégier les protéines, éviter les repas riches en graisse et s’interdire de boire de l’alcool. Bien évidemment au cours du trajet on s’hydrate régulièrement.

Une autre attention doit être portée lorsqu’on prend des médicaments car certains d’entre eux  peuvent altérer votre vigilance.  Les pictogrammes imprimés sur les boites de médicaments  nous renseignent sur l’impact possible sur notre vigilance.

Vous êtes incollables sur la somnolence au volant et les risques qui y sont liés. Mais comment l’éviter ? Découvrez tous nos conseils pour éviter la somnolence au volant et partir en vacances en toute sécurité. 

 

Patrick Lesage

Patrick Lesage
Sophrologue spécialisé en gestion sommeil et vigilance

 

Tous nos conseils pour éviter la somnolence au volant

 

Partager Partager


25/09/2015 - Vacances & sommeil Partages Facebook : 18 Partages Twitter :