Mieux comprendre le décalage horaire


avion dans le ciel

Qu’est-ce que le décalage horaire/ jet lag ?

Jet lag : deux petites syllabes pour désigner tant de choses. Lorsque l’on évoque le jet lag on pense quasi-instantanément aux effets négatifs du décalage horaire sur le corps, perturbations dues aux vols transméridiens, donc vers l’Ouest ou vers l’Est.
Mais il existe d’autres causes provoquant un jet lag :

  • Le changement d’heure
  • Le travail de nuit/horaires décalés, on parle de « jet lag social »

Mais concentrons-nous sur le jet lag lié aux voyages qui est un trouble transitoire, mais avec de multiples effets. Notre horloge biologique , qui régule une grande partie de notre organisme, est sensible aux moindres perturbations comme la lumière, les heures de lever, de coucher, des repas... Pas besoin de prendre l’avion pour s’en rendre compte, il suffit d’observer comment certains d’entre nous vivent les périodes de changement d’heure au printemps et à l’automne. Dans le cas de déplacements rapides par avion, avec plus de trois heures de décalage horaire, on peut facilement imaginer que les effets sur notre organisme sont d’autant plus importants. Les troubles constatés sont en général, proportionnels au nombre de fuseaux horaires traversés.

Les effets du décalage horaire sur l’organisme

Parmi les principales plaintes rapportées par ceux qui sont impactés par les effets du décalage horaire sur le corps il y a :

schéma effets décalage horaire sur organisme

L’ horloge biologique qui gère les différentes fonctions de l’organisme avec une grande régularité est tout à coup chamboulée. La phrase culte de Jules JOUY illustre alors bien la situation : « l’heure c’est l’heure, avant l’heure c’est pas l’heure après l’heure c’est plus l’heure ».
Puis au fil des jours les effets s’amenuisent car notre horloge biologique se recale.
Les vols vers l’Est sont en général moins bien vécus par notre organisme que ceux vers l’Ouest car dans ce dernier cas le « temps s’allonge »  et notre horloge biologique tolère mieux cette variation.

Prenons deux exemples pour illustrer ces différences :

  • Vols vers l’Est : Compliqué pour l’organisme

Si on décolle à midi de Paris après 10 heures de vol on arrive à Pékin à 22 h heure française donc une heure décente pour se coucher. Or localement à Pékin il est déjà 4 heures du matin donc presque l’heure de se… lever. Dur pour être en forme la journée suivante !

 

schema vol vers Est

 

  • Vols vers l’Ouest : Notre organisme le supporte mieux

Inversement si nous partons toujours de Paris à midi mais cette fois vers New York, après 8 heures de vol il est 20h heure française, donc quasiment l’heure du diner, alors que les new yorkais sortent à peine de leur déjeuner car il n’est alors que 14 heures.  Longue journée en perspective mais vous ferez une bonne nuit quelques heures après avoir atterri…

 

schema vol vers Ouest

 

Questions/réponses sur le jet lag

Pourquoi le décalage horaire fatigue-t-il ?
Au-delà de la fatigue physique c’est tout l’organisme qui est impacté par le jet lag : douleurs, troubles fonctionnels, aspects psychologiques… sont la résultante de la difficulté pour notre horloge biologique de s’adapter instantanément. Il faut donc quelques jours pour que notre organisme tout entier se recale.

Y-a-t-il des solutions pour lutter contre le décalage horaire ?
Si le séjour est de courte durée (environ 3 jours),   on peut essayer de rester calé sur les horaires de départ.  Si le séjour est plus long, on peut préparer son voyage en décalant progressivement nos horaires sur ceux du pays de destination.  Il existe également d’autres solutions pour limiter les effets du décalage horaire comme les compléments alimentaires à base de mélatonine, la luminothérapie naturelle ou artificielle  …

 

Patrick Lesage

Patrick Lesage
Sophrologue spécialisé en gestion sommeil et vigilance

 

Si vous ne prenez pas l'avion mais la voiture pour partir en vacances, découvrez notre article sur la somnolence au volant.

 

Somnolence au volant : tous les conseils pour l’éviter

 

Partager Partager


28/09/2015 - Vacances & sommeil Partages Facebook : 3 Partages Twitter :