Le bar à sieste : un espace dédié à la relaxation du citadin


Le bar à sieste

Tout le monde n’a pas la possibilité ni même l’envie de s’assoupir au bureau pendant la pause méridienne, la tête posée entre le clavier et les post-it. La sieste comporte pourtant de nombreux bienfaits qui permettent d’améliorer la forme générale d’un individu ainsi que sa productivité au cours de l’après-midi. Les actifs piégés par la frénésie de la vie urbaine peuvent désormais se rendre dans un « bar à sieste » et y réserver un fauteuil relaxant ultra-confort pour 15, 30 ou même 45 minutes. Que faut-il retenir de cette nouvelle tendance ?

 

Le bar à sieste : un concept importé du Japon

Imprégnés par la culture Zen, les Japonais cultivent un rapport beaucoup plus apaisé que les Français avec la sieste et considèrent souvent ce bref moment de relâchement comme une parenthèse indispensable dans une journée très fournie. C’est donc en toute logique que le concept du bar à sieste y a vu le jour il y a déjà quelques années. Pour favoriser l’arrivée d’un sommeil réparateur, le bar à sieste à la japonaise combine des astuces simples et vieilles comme le monde (lumière tamisée, musique douce et relaxante…) avec le meilleur de la technologie contemporaine. Les fauteuils inclinables et les lits massants sont programmables pour des séances d’une durée variable, qui traitent chaque partie du corps pour libérer progressivement les tensions et installer un profond sentiment de bien-être. En dehors de l’espace sieste, de nombreux établissements proposent un panel élargi de services annexes comme des prestations de spa, des soins des mains et des pieds ou encore des séances de réflexologie plantaire… ainsi bien sûr que l’incontournable thé vert en fin de visite !

 

Les bienfaits d’une sieste réparatrice entre deux rendez-vous

Les bienfaits de la sieste en termes de santé ne sont plus à démontrer, tout particulièrement pour les personnes actives qui doivent bien souvent sacrifier une partie de leur temps de sommeil le matin pour arriver à l’heure sur leur lieu de travail. Dès 2008, l’INPES (Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé) révélait ainsi que 17% des Français accumulaient toutes les nuits une dette de sommeil1. Un phénomène d’autant plus dommageable qu’une sieste n’a pas besoin d’être longue pour être efficace, la durée optimale généralement constatée étant de 15 à 20 minutes. Une sieste tend à augmenter significativement les capacités cognitives et psychomotrices d’un individu au cours de la deuxième partie de la journée, et permet d’éviter le traditionnel « coup de barre » que notre horloge biologique nous fait généralement ressentir entre 14h et 15h.

 

Un développement rapide dans toutes les grandes villes françaises

Le développement des bars à sieste en France est encore timide mais témoigne d’un intérêt grandissant du public et d’une tendance en pleine expansion. De fait, les adresses de bars à sieste à Paris se résument pour l’instant à un seul établissement qui s’est imposé comme le tout premier du genre en France et même en Europe, au point de susciter un buzz important dans les médias. D’autres ont rapidement suivi son exemple, et la liste des villes françaises disposant d’un bar à sieste tend à s’allonger un peu plus chaque jour : on peut citer notamment Lille, Marseille, Grenoble ou encore Belfort.

 

(1) Institut National de Prévention et d’Education pour la santé (INPES). 2008. Les Français et le sommeil.

 

DÉCOUVREZ ÉGALEMENT NOS AUTRES ARTICLES POUR VOUS AIDER À MIEUX DORMIR :

 

Partager Partager


14/04/2016 - Travail & sommeil Partages Facebook : 35 Partages Twitter :