Ça m’empêche de dormir : le top 10


ça m'empêche de dormir

Bruits de talons sur le parquet, miaulement d’ennui ou rugissement de plaisir… La nuit, les petits riens peuvent se transformer en sources d’inconfort. La Team a recensé dix situations que vous avez sans doute déjà rencontrées si vous êtes un mauvais dormeur.

Serpillère

1 // Le « clac-clac » des talons de la voisine à une heure où le port de la pantoufle devrait être obligatoire. Allez lui parler des bienfaits des ballerines à semelles molletonnées. Elles sont totalement silencieuses et l’aideront à s’endormir avec des pieds bien chauds. 

2 //  Le « tic-tac » d’une montre qui a raté son passage à l’ère digitale. Tirez-en la leçon que les bruits à l’intérieur de la chambre doivent être évités avec la même vigilance que les bruits provenant de l’extérieur de votre logement.

 

3 // La superposition de votre cycle de sommeil avec le cycle d’essorage de la machine à laver du voisin. ​Sans attendre la fin du programme, la relaxation peut être d’un grand secours pour trouver le sommeil.

4 // Le constat que le chat est bel et bien un animal nocturne.​ Ne laissez pas votre félin préféré entrer dans votre chambre s’il est susceptible de vous réveiller la nuit. Fermez la porte de votre chambre.

5 // Cette miette invisible au fond de votre lit qui a tellement durci depuis votre dernier petit-déjeuner au lit. Ni salle à manger, ni bureau, ni home cinéma, la chambre idéale doit être uniquement dédiée au sommeil et à l'activité sexuelle.

Machine à laver

 

douche

 

 

6 // Vos chaussettes, tellement loin de vos pieds froids. Pour éviter ce moment désagréable, une douche ou un bain chauds avant d’aller se coucher sauront vous réchauffer et vous détendre.

7 //  La bulle d’air qui produit des bruits de canalisation dans le radiateur. Si vous ne parvenez pas à faire abstraction de cet inconfort à l’aide de la relaxation, essayez de purger votre circuit de chauffage !

8 //  Le claquement d’un volet à cause du vent. C’est l’occasion de rappeler qu’il vaut mieux fermer les volets pour passer une nuit de qualité : la mélatonine (hormone du sommeil) est secrétée dans l’obscurité.

9 //  Les cris de guerre de tous ces oiseaux qui ne dorment pas la nuit. Si leurs chants vous perturbent, c’est que vous n’êtes pas encore assez détendu pour bien dormir. Mettez-vous au calme 30 minutes au moins avant de trouver le sommeil, instaurez un rituel du coucher et pratiquez la relaxation. Vous ferez  plus facilement abstraction de ces oiseaux de nuit (et des autres !).

10 //  Le chant d’amour de la voisine (celle des talons).​ Notez de lui signaler un jour avec tact que l’exercice physique en soirée est déconseillé pour bien dormir. Qu’il s’agisse de son sommeil ou du votre !

Corbeau

 

Et pour vous aider, découvrez nos 7 conseils pour affronter un réveil pénible :

 

Partager Partager


25/09/2015 - Tout connaitre sur le sommeil Partages Facebook : 7 Partages Twitter :