Traversin VS oreiller : qui remportera la bataille ?


Ce n’est pas un poisson d’avril. Lancée pour la première fois en 2009, la Journée mondiale de la bataille de polochons attire de plus en plus de participants. Un moment fun et décalé, célébré dans plusieurs villes du monde. Et qui consiste, comme son nom l’indique, à envoyer des coups de coussins à ses adversaires d’un jour. Dans ce contexte insolite, la Team de Nuit a décidé d’organiser un petit combat amical. Un duel entre deux « poids plume », l’oreiller et le traversin.

Round 1 : La taille

En matière de taille, le traversin dispose clairement d’un avantage sur son rival. Un bon point pour un match de boxe, mais pas nécessairement s’il s’agit de sommeil. Si le traversin se partage en effet plus facilement à deux, la priorité reste le confort individuel. Lequel peut varier selon votre morphologie et votre position fétiche durant la nuit. Pour l’Institut national du sommeil et de la vigilance, l’oreiller facilite ainsi la décontraction des muscles(1). Idéal pour une nuit détendue.


Oreiller 1 – 0 Traversin

oreiller-traversin-round1

Round 2 : déplacements

Un long vol de prévu ? L’oreiller tire son épingle du jeu, avec des formats spécialement conçus pour rendre les voyages plus agréables. Et ainsi vous éviter ce moment gênant où votre tête bascule sur l’épaule du voisin…
De l’autre côté du ring, le traversin se décline également en format mini. Pratique pour une sieste en vacances… Mais beaucoup moins lorsqu’il s’agit de le faire rentrer dans son bagage à main


Oreiller 2 – 0 Traversin

Round 3 : endurance

La durée de vie d’un oreiller ou d’un traversin dépend de plusieurs facteurs : usage, type de matière, qualité... Mais quel que soit votre équipement de lit, il est conseillé de le remplacer régulièrement , pour conserver une efficacité et une qualité de sommeil optimales . Pas de vainqueur dans ce round, donc.

oreiller-traversin-round2

Notre verdict

Au final, l’oreiller s’impose haut la main dans ce duel. En face, bien que mis KO par son adversaire, le traversin n’a pas dit son dernier mot et pourra s’avérer utile pour d’autres usages, comme lire un bouquin dans le lit grâce à une position plus relevée de votre tête. Sans oublier qu’il est, et restera, votre meilleur allié au cours d’une bataille de… polochons !

 

Référence

(1) http://www.institut-sommeil-vigilance.org/mon-sommeil-en-pratique#Prat-06

Partager Partager


08/08/2017 - Tout connaitre sur le sommeil Partages Facebook : 0 Partages Twitter :