Le train du sommeil


Le train du sommeil

Notre organisme a besoin de faire suivre nos périodes d’éveil par des phases de sommeil et ce, indépendamment de :

  • notre chronotype (que l’on soit du matin ou du soir)
  • et/ou de nos besoins de sommeil (que l’on soit court ou long dormeur).

Ces épisodes de repos se composent d’une succession de cycles appelés trains du sommeil. Ces moments sont nécessaires à la récupération physique de notre organisme et sont des périodes d’intense activité durant lesquelles se déroulent des phases essentielles à notre équilibre physique et mental. 

La nécessité d’aller se coucher nous est donnée par deux indicateurs :

  • les signaux envoyés par notre  horloge biologique
  • les besoins exprimés par la pression du sommeil que nous avons constituée tout au long de la journée.

Pour une personne ne souffrant pas de problème de santé particulier,  le sommeil ‘normal’ est constitué d’une succession de 4 à 6 trains ou cycles du sommeil d’une durée d’environ 90 minutes chacun.

Chez l’adulte ces trains sont composés de plusieurs ‘wagons’ :

  • la phase d’endormissement 
  • les stades du sommeil lent : léger et profond   
  • le sommeil paradoxal.

Représentation schématique d’un cycle de sommeil :

Le train du sommeil

LES CYCLES DE SOMMEIL NE SONT PAS ÉQUIVALENTS TOUT AU LONG DE LA NUIT :

La durée des différents stades du sommeil varie au cours de la nuit.

Ainsi on récupère essentiellement sur le plan physique en début de nuit alors que la plus grande partie de la récupération « mentale » et la mémorisation (notamment procédurale, l'acquisition de nouvelles capacités visuelles et motrices….) se font plutôt en fin de nuit.

Le train du sommeil graphique

Exemple du déroulement d'une nuit de sommeil chez un jeune adulte.

 

DÉCOUVREZ ÉGALEMENT NOS AUTRES ARTICLES POUR VOUS AIDER À MIEUX DORMIR :

CHRONOBIOLOGIE : POUR BIEN DORMIR, DORMEZ EN RYTHME

Partager Partager


28/10/2015 - Tout connaitre sur le sommeil Partages Facebook : 5 Partages Twitter :