Sieste de l’adulte : la sieste royale est rarement la bienvenue


Sieste de l’adulte : la sieste royale est rarement la bienvenue

Qui ne s’est jamais allongé sur son lit pour faire une ‘p’tite sieste’ et n’a alors pu se réveiller spontanément avant 1h30 de sommeil minimum ? Ou a contrario, s’est levé un peu ‘barbouillé’ lorsqu’une personne est venue interrompre ce p’tit somme?

Et bien si vous vous retrouvez dans ces propos il est fort probable que cette longue sieste n’était pas faite pour vous. En effet, la sieste parfois appelée royale, d’une durée moyenne d’une heure trente, n’est pas conseillée à tout le monde. Seules les personnes en réelle dette de sommeil peuvent, voire doivent, la mettre en œuvre.

 

A qui la sieste dite « royale » est-elle bénéfique ?

Les dettes de sommeil se retrouvent principalement chez les travailleurs de nuit qui ne dorment en moyenne que 5 heures par 24 heures. Dans ce cas, une sieste  d’une durée moyenne d’une heure trente allongé sur un lit,  compense le manque de sommeil qui devient délétère s’il se poursuit.

 

Pourquoi cette sieste royale n’est-elle pas recommandée pour le reste de la population ?

Au fil de la journée, lorsque nous sommes éveillés nous accumulons un besoin de sommeil, et c’est cette pression de sommeil qui nous permet de nous endormir la nuit venue. Par conséquent si en journée nous dormons 1h30 par exemple, nous réduisons d’autant cette pression du sommeil qui peut se traduire le soir par un recul de l’heure du coucher voire par des difficultés d’endormissement.

En revanche la micro sieste ou la sieste flash , ne fait pas prendre de risque car le stade de sommeil  atteint reste ‘léger’, il ne déstructure pas la nuit suivante. Cependant, cette micro sieste permet de retrouver une bonne vitalité, une grande vigilance pour les heures qui suivent.

 

Peut-on faire la sieste le weekend ?

En résumé, si le weekend end vous veillez un peu tardivement, essayez quand même de vous lever à une heure décente, par exemple 1h30 après votre heure habituelle en semaine. Si ensuite dans la journée vous vous sentez fatigué ne cédez pas à l’appel du lit, tout au plus faites une pause de 15 à 20 minutes dans votre fauteuil.  Ainsi le soir venu, votre pression du sommeil sera plus forte et la nuit suivante plus récupératrice.

 

Patrick Lesage

Patrick Lesage
Sophrologue spécialisé en gestion sommeil et vigilance

 

DÉCOUVREZ ÉGALEMENT NOS AUTRES ARTICLES POUR VOUS AIDER À MIEUX DORMIR :

Partager Partager


13/11/2015 - Tout connaitre sur le sommeil Partages Facebook : 4 Partages Twitter :