Le cycle circadien : définition


Le rythme circadien

QUELS SONT LES CYCLES QUI RYTHMENT NOTRE VIE ?

 

Tout être vivant est soumis à des cycles biologiques qui se reproduisent de plusieurs fois par seconde, à quelques-uns par année, voire plus.  Ces rythmes sont, pour la plupart, conditionnés par notre système solaire mais peuvent aussi être endogènes, c’est à dire régulés par notre organisme.

En fonction de leur périodicité, on distingue 3 types de rythmes biologiques :

Moins de 24 heures

les rythmes les plus courts se reproduisant en moins de 24 heures sont appelés les ultradiens. On retrouve dans cette catégorie les battements du cœur, les cycles repos/activité, les phases de sommeil paradoxal...

24 heures

les rythmes circadiens ont une période d’environ 24 heures et comprennent par exemple la synthèse de mélatonine, du cortisol, de l’hormone de croissance…

Plus de 24 heures

les rythmes les plus longs sont les infradiens et leur période est supérieure à 24 heures. On peut citer par exemple, la semaine, les cycles menstruels, les saisons…

QU’EST-CE QUE LE RYTHME CIRCADIEN ?

On parle de rythmes circadiens, du latin circa (presque) et dies (jour), pour les cycles biologiques qui durent environ 1 jour.

Une des premières observations des rythmes circadiens  remonte au début du XVIIIème siècle lorsque Jean-Jacques d’Ortons de Mairan  remarque que les feuilles d’une plante (Mimosa pudica) enfermée dans un placard, se déploient et se rétractent selon une rythmicité bien définie. C’est ainsi qu’est découverte la notion d’horloge interne qui fonctionne indépendamment de toute sollicitation externe.

En 1962, les expériences du spéléologue Michel Siffre ont confirmé l’existence d’un rythme biologique endogène, c’est-à-dire généré par notre organisme lui-même. Celui-ci est resté enfermé 2 mois dans une grotte sans aucun repère temporel, ni communication avec l'extérieur et a pu mesurer que son corps présentait spontanément des cycles veille/sommeil de 25 heures, même en l’absence de tout donneur de temps.

Notre cycle circadien n’est pas exactement de 24 heures, il peut varier selon les individus :

  • Il est un peu inférieur à 24 heures pour 25% de la population,
  • Et un peu au-delà de 24 heures pour la plupart d’entre nous.

Or notre vie est calée sur des journées de 24 heures il faut donc « recaler » chaque jour nos horloges par des donneurs de temps, des synchroniseurs.

Ce sont les donneurs de temps externes,  horaires sociaux, alternance jour/nuit, qui règlent chaque jour notre horloge biologique sur 24 heures, en envoyant à notre organisme des signaux qui lui permettent d'adapter nos rythmes internes à notre environnement. 

Au cours de ce cycle circadien, les fonctions physiologiques de notre organisme interviennent avec une grande régularité.

  •  Ainsi la synthèse de la mélatonine, l’hormone du sommeil, est « programmée » en début de nuit et son point culminant se situe vers 3-4 heures du matin.
  • Les contractions intestinales diminuent pendant la nuit.
  • Le cortisol, communément appelé hormone du stress, a son pic d’activité vers 7/8 heures du matin.
  • De même, on constate que la température corporelle est la plus élevée vers 17/18 heures alors que son point le plus bas se trouve vers 4/5 heures…

Matin

 

C’est donc notre horloge interne nichée dans le cerveau qui donne le rythme à notre organisme, mais chaque organe dispose de sa propre horloge afin d’optimiser son fonctionnement en fonction de l’environnement.

Nos horloges biologiques fonctionnent donc de manière autonome mais sont sensibles à des phénomènes exogènes (extérieurs). 

 

Patrick Lesage

Patrick Lesage
Sophrologue spécialisé en gestion sommeil et vigilance

 

Découvrez également nos autres articles pour vous aider à mieux dormir :

 
 
 

Partager Partager


04/12/2015 - Tout connaitre sur le sommeil Partages Facebook : 1 Partages Twitter :